Language

Pour les mélomanes

Un peu de musique hors du Temps
la route...

mercredi 30 mars 2011

Le Tao du sexe, le sexe du Tao

L'existence, le monde, l'apparence des choses sont Yang. Nous vivons dans ce Yang. Mais le monde a aussi une profondeur, une intériorité qui elle est Yin. Le Tao est là pour nous rappeler vers cette partie cachée invisible. Le Tao ramène vers le Yin, c'est une force plutôt féminine qui couvre, qui protège, qui rassure. D'ailleurs, Lao Tseu dit que le mou l'emporte sur le dur, le faible sur le fort, le souple sur le raide, c'est la position du Tao par rapport au monde qui veut ça.
Pourtant, chez la femme et chez l'homme, on pourrait dire l'inverse. La force est apparemment plus masculine que féminine. C'est que comme toujours l’échelle des certitudes humaines n'est pas celle du Tao. Pour ce dernier, homme et femme, bien qu'attirés l'un par l'autre sont identiquement équilibrés. Seule l'apparence d’organes (sexe, poitrine, cerveau, muscles) différent, mais ces différences se compensent (certes dans le couple mais aussi individuellement). 
Au final, si j'y comprends quelque chose au Tao, je dirai ceci :
Pour aimer, un homme doit devenir lesbien, une femme doit devenir gaie. Il y aura alors parfaite compréhension dans le couple.
De grâce, ne tombez pas dans le piège de la performance. Soyez humbles, la performance viendra.

Oliver




mardi 29 mars 2011

Le corps Taoïste

Comme on l'a vu, l'homme simple, l'homme naturel est le reflet de l'Univers. Pas étonnant que les Taoïstes se soient penchés sur les correspondances entre l'interne et l'externe. L'absolu (énergie nulle) est partout, en tout point de l'Univers. Dès lors, tout homme, toute femme peut "cultiver son jardin". C'est ce que j'appelle adapter le transfert énergétique. Il est donc entre mille autres choses recommandé de prendre soin de son corps.

Jesus a dit "heureux, les simples d'esprit, le royaume des cieux est à eux".

Lao Tseu a dit "il suffit d'accepter sa condition pour ne plus s'en lasser".

C'est pourquoi, les oubliés de la vie qui acceptent malgré tout de vivre trouvent bien souvent le Tao. Il prend soin d'eux, les guérit à sa manière, par l'immortalité.

Oliver





Rechercher dans ce blog